Fermette toiture

Fermette toiture

En architecture, une fermette est un élément de charpente qui n’est pas déformable. Son rôle est de supporter la toiture d’un toit en pente.




Fermette toiture

Caractéristiques de la toiture fermette

Les fermettes sont, de nos jours, souvent fabriquées industriellement. On utilise des pièces de bois de petite dimension qui sont reliées entre elles par des goussets en contreplaqué ou des connecteurs métalliques.


Le toit en fermette est donc supporté par ces formes triangulaires, peut importe le nombre de versants qu’il a (deux ou quatre versants). Cette partie de charpente est placée de manière perpendiculaire par rapport aux murs gouttereaux.


Les fermettes pour toit sont en bois ou en métal. Des pièces longitudinales – des pannes – relient les fermettes les unes aux autres.


Les fermettes peuvent être doublées. On parlera alors de ferme moisée. La forme de toiture à fermette la plus classique est appelée la « ferme latine ». Elle est composée d’un ou de deux entraits moisés, de deux arbalétriers, d’un poinçon. Le tout est soutenu par deux contrefiches.


Parfois, les fermettes ne sont pas placées sous l’ensemble de la toiture mais viennent juste soutenir un seul pan de toiture. On parle alors de demi-ferme.


Avantages et inconvénients de la toiture fermette

La toiture en fermette présente quelques avantages :


  • Elle est beaucoup plus vite montée qu’une charpente traditionnelle : c’est donc un modèle à adopter si l’on souhaite une construction qui soit rapidement mise en place.

  • Elle est aussi plus facile à monter : si un amateur a besoin de bien apprendre comment faire, un professionnel n’a, en général, aucun problème avec ce genre de travail.

  • Elle est plus économique : comparée au prix d’une toiture à charpente traditionnelle, la toiture en fermette coûte moins cher. Une des raisons est l’économie sur le temps de travail.

  • Elle n’a pas besoin de murs de soutien : on économise aussi en matériaux.

  • L’ensemble des forces est bien réparti sur l’ouvrage, ce qui ajoute à sa cohérence.

Mais elle présente aussi des inconvénients majeurs :


  • Le constructeur fait des économies sur les murs. C’est-à-dire que le prix réel de la toiture en fermette est encore plus bas que ce que vous devrez peut-être payer.

  • Vous n’avez plus de grenier. L’économie sur les murs se paye en place et fait que vous n’avez plus de place de stockage.

  • Elle est plus vulnérable aux parasites. Si la fermette est en bois (comme c’est presque toujours le cas), elle est vulnérable aux insectes, comme tout morceau de bois. Cependant, comme la fermette est petite de taille, le travail des insectes sur une fermette peut se faire plus vite. Il faut donc être plus vigilant avec son entretien.


Du fait qu’une surface équivalente à celle de la maison est perdue, la toiture en fermette n’est donc pas beaucoup utilisée.




Demandez vos devis Toiture gratuits en 1 minute !