Toiture plate

Toiture plate

Les toitures plates sont de plus en plus utilisées de nos jours. Jusqu’aux années 60, elles n’étaient pas beaucoup employées. Cependant, l’amélioration des techniques d’étanchéité et des matériaux fait en sorte que, de nos jours, les performances isolantes d’une toiture plate sont équivalentes à celles d’une toiture normalement inclinée et conçue en tuiles ou en ardoise.




Toiture plate

Caractéristiques et avantages de la toiture plate

Avec la toiture plate, on a un double gain de place :


  • D’une part, on ne parle plus de combles car la charpente est inexistante. Les pièces se situant en dessous de la toiture plate sont parfaitement et intégralement utilisables.

  • D’autre part, l’espace qui se trouve sur la toiture peut être utilisé et convertit en terrasse pour toute l’année, en solarium ou en jardin d’hiver.

Cependant, malgré ces avantages, le nombre de toitures plates est bien plus faible que celui des toitures inclinées. Il y a, à cela, plusieurs raisons :


  • La première tient au fait qu’historiquement, on a toujours préféré construire des toitures inclinées plutôt que plates en France.

  • Par ailleurs, l’héritage de cette histoire fait que les normes d’urbanisme interdisent encore souvent les toits plats.

  • Enfin, la rareté de ces toits fait qu’il est plus difficile de trouver un bon prestataire pour le construire.

Un projet de toit plat doit donc commencer par vérifier que cela est bien permis par l’urbanisme de votre région.


Les toitures plates sont moins chères que les toitures inclinées. Cependant, cette différences n’est pas forcément significative et l’on note que la nécessité d’utiliser de bons matériaux d’isolation fait que les coûts des deux sortes de toiture sont sensiblement les mêmes.


La toiture plate doit être légèrement inclinée afin de garantir la meilleure évacuation possible des eaux pluviales. Il faut donc qu’il y ait une inclinaison de 2 degrés au moins. Avec une inclinaison supérieure à 15 degrés, on perd le caractère de toiture plate.


L’isolation de la toiture plate

Deux formes d’isolation sont possibles pour une toiture plate. Dans le premier cas, on parle de toiture froide et dans le deuxième de toiture chaude:


  • Quand la toiture est froide, on garde un espace ouvert entre la structure qui porte et l’isolation. L’air y circule librement. Cependant, cette solution a ses limites, comme le fait qu’elle peut provoquer de la condensation.

  • Avec la toiture chaude, l’isolation se situe entre la structure de toiture et la couche d’étanchéité. Le montage traditionnel comprendra les éléments suivants:

    • Structure portante
    • Pare-vapeur
    • Couche isolante
    • Couche d’étanchéité
    • Coupe de protection (gravillons)

Grâce à la couche chaude, le plancher est protégé contre les chocs thermiques, les flaques ne se forment pas, la pose dans les coins est facile. En revanche, la couche d’étanchéité est sensible aux variations climatiques.




Demandez vos devis Toiture gratuits en 1 minute !